Pollution de l’air. Pas de faux plan pour Bruxelles! (+pix)

Un “gouvernement spécial” réunit nos ministres régionaux pour finaliser le Plan Air-Climat-Energie.  Dans une lettre ouverte, associations, citoyens et académiques interpellent: le plan ne prévoit pas de mesure concrète pour enrayer la pollution toxique de l’air. Une action se tient sous les fenêtre du Gouvernement.

Citoyens et associations se rassemblent mercredi entre 8h30 et 9h15 devant le BIP, place Royale. Théâtralement, ils  étouffent sous des masques à poussières, asphyxient dans des sacs plastique bleus.  Ils portent aussi des messages écrits: respirer un air propre est un droit.

Jeudi 2/6, associations et groupes citoyens, supportés par plusieurs académiques, ont adressé à la ministre Céline Frémault une lettre ouverte comportant leurs doléances vis à vis du Plan Air-Climat-Energie qu’ils jugent trop faible en la matière.

Ici-dessous vous trouvez cette lettre (FR/NL) que les citoyens soutiennent.

Face à l’urgence d’un air sévèrement plus toxique que les valeurs limites, ils dramatisent pour porter leur message: Le plan Air-Climat-Energie doit être plus ambitieux, avoir des effets mesurables sur la qualité de l’air, pour ramener le plus rapide possible les taux de dioxyde d’azote et des autres polluants sous les limites autorisées conformément à la directive européenne.

DANS LA PRESSE

Voir des interventions de notre collègue Jeroen Verhoeven ici-dessous (sur BRUZZ) et écouter notre autre collègue Liévin Chemin dans le JT de BX1 du 8 juin

Contact:

Liévin Chemin [FR] - lievin@bral.brusselsgsm: 0492 53 84 85

Jeroen Verhoeven [NL/FR] - jeroen@bral.brusselsgsm: 0477 46 31 81